Les sociétés immobilières cotées, partenaires des villes

27/06/19

Allongement de la durée moyenne de vie, croissance démographique, urbanisation grandissante, nouveaux modes de consommation tirés par l’essor du numérique, enjeux environnementaux, nouveaux modes de travail et réduction de la taille moyenne des foyers : sept grandes tendances influencent fortement le marché de l’immobilier et font émerger de nouveaux besoins.

Dans ce contexte, les sociétés immobilières cotées sont devenues de véritables partenaires des villes en proposant des solutions innovantes et durables. Afin d’illustrer ce changement de paradigme, la FSIF a mandaté Strategy& pour réaliser une étude sur l’impact socio-économique des sociétés immobilières cotées et les grandes tendances qui transforment leur activité. Zoom sur les quatre dimensions clés développées dans l’étude.

Les sociétés immobilières cotées contribuent significativement à l’emploi local

Les 27 sociétés immobilières cotées sont présentes sur tous les segments de l’immobilier (bureau, commercial, résidentiel, santé…) et totalisent aujourd’hui 100 milliards d’euros d’actifs et détiennent 20 millions de m² sur tout le territoire français.

Elles sont présentes sur 5 métiers : elles sont investisseurs, développeurs, constructeurs en MOA, exploitants et gestionnaires et impliqués dans des activités de rénovation.

Les sociétés immobilières cotées interviennent sur l’ensemble de la chaîne de valeur via cinq principaux métiers.

Leurs investissements en région augmentent significativement : ils représentaient 40 % des actifs en 2018 contre 29 % en 2017.

Les sociétés immobilières cotées ont soutenu 208 000 emplois en 2018 en France, dont ~43k directs, indirects, induits, et 165k emplois hébergés dans les surfaces commerciales.

Elles ont prévu d’investir 13,5 milliards d’euros d’ici à 2022 qui généreront 200 000 emplois au terme des projets.

Opérateurs complets et intégrés, ce sont des partenaires de l’aménagement du territoire

Avec 70 millions d’habitants prévus en France d’ici 2050, les besoins en logements, bureaux et commerces s’accroissent, en particulier dans les villes.

A l’heure où les collectivités doivent s’adapter à l’évolution des usages et à la densification urbaine, garantir l’accessibilité et la mixité et prendre en compte les problématiques de développement durable, elles ne recherchent plus uniquement des partenaires financiers, mais des opérateurs capables de répondre à des problématiques multiples et complexes, qui les accompagnent dans la durée.

Pour les villes, les sociétés immobilières cotées sont des partenaires apporteurs de solutions innovantes pour répondre aux enjeux réglementaires, notamment en matière de RSE. Ce sont des acteurs majeurs du financement et de la réalisation de grands projets de renouvellement urbain.

A titre d’exemple, la transformation de la gare Montparnasse opérée par Altarea en partenariat avec SNCF Gares & Connexions, qui a permis de créer un lieu de vie pour les usagers et les riverains, par une architecture et de nouveaux services pensés pour atteindre 90 millions de voyageurs à horizon 2030.

Dans une logique d’accès unique à de nombreux services, les projets mixtes, conçus avec les villes, servent la variété des besoins des villes et des utilisateurs. Ainsi, la rénovation des Ateliers Gaîté à Paris par Unibail-Rodamco-Westfield propose une bibliothèque, une crèche, des logements, des bureaux, un hôtel rénové et un centre de shopping doté d’une offre de restauration novatrice organisée autour de comptoirs gastronomiques.

Elles placent les utilisateurs au centre de leur démarche pour créer de véritables lieux de vie

Face à l'évolution des usages (e-commerce, télé-travail…), les consommateurs s’orientent vers des achats « expérientiels » et ont de plus en plus recours à des services.

Les acteurs de l'immobilier coté réinventent l'expérience des utilisateurs tout au long du parcours client, en plaçant les usagers au centre de leur démarche.

La conception de leurs projets s’exerce en concertation avec les futurs utilisateurs, permettant d’offrir de nouveaux services pour faire des actifs de véritables lieux de vie (co-working, co-living, conciergeries, espaces mixtes…).

A titre d’exemple, les bureaux Silex 2 construits par Covivio à Lyon offrent ainsi des espaces modernes, flexibles et collaboratifs, ouverts sur l’extérieur avec 90 % de bureaux en premier jour.

Les sociétés immobilières cotées personnalisent les actifs en fonction de leur localisation, afin d’en faire des lieux de vie adaptés aux utilisateurs. Par exemple, Klépierre aménage des espaces pour les associations locales dans certains centres commerciaux afin de créer du lien. Les employés des boutiques ont aussi accès à des services comme des systèmes de garde d’enfants.

Les utilisateurs ont de nouvelles attentes qui rompent avec les schémas traditionnels

Engagées sur une vision de long-terme, elles intègrent les défis RSE et créent des actifs en phase avec les attentes actuelles de développement durable.

Dans un contexte de réchauffement climatique et de population urbaine en croissance, les sociétés immobilières cotées s’engagent à développer des actifs durables.

Cet engagement se traduit notamment par la conception de bâtiments réversibles, aux espaces modulables selon les usages pour que le bâtiment survive au temps.

Les sociétés immobilières cotées conçoivent aussi leurs bâtiments dans une démarche responsable, adaptée aux changements climatiques et favorisant la réduction de leur empreinte carbone.

Par exemple, le centre commercial Prado, conçu par Klépierre à Marseille, a obtenu trois certifications durables grâce à plusieurs caractéristiques novatrices dont la réversibilité de l’ouvrage, la conception d’une canopée permettant aux visiteurs d’être à l’air libre tout en régulant la température, et l’installation d’une boucle d’eau raccordée à la station d’épuration.

Toujours à Marseille dans le quartier du Prado, Icade a également adopté une démarche innovante de recyclage de matières premières pour la transformation d’un immeuble de bureaux en 115 logements. Les matériaux non réutilisés ont été donnés à des porteurs de projets sociaux et environnementaux.

Face aux nouveaux usages et attentes en matière de RSE, la durabilité des bâtiments est un enjeu majeur

Demain, les villes plus vertes, plus résilientes et plus inclusives offriront de nouveaux défis aux sociétés immobilières cotées, qui s’y préparent dès aujourd’hui.

Avec l’accélération des tendances actuelles, les villes de demain seront encore plus vertes, plus résilientes et plus inclusives.

Contactez nous

Geoffroy Schmitt

Associé, Transformation, Change & Innovation leader, PwC France

Tel : +33 1 56 57 61 44

Vladislava Iovkova

Directrice, Strategy& France

Tel : +33 1 56 57 71 73

Suivez-nous !