Moins de changement de CEO dans les directions suisses

La «2016 CEO Success Study» de Strategy&, le conseil en stratégie de PwC, nous révèle des tendances intéressantes: en Suisse, la fluctuation des CEO est, avec 12,7 %, nettement plus basse que l’année précédente (17,6 %); les dirigeants de grands groupes jouissent d’une expérience internationale particulièrement riche; les femmes restent l’exception aux postes de direction. Dans le monde, les CEO démissionnent souvent pour des motifs de morale.

Zurich, le 15 mai 2017 – Dans la nouvelle «2016 CEO Success Study», Strategy& analyse les changements intervenus à la tête des 2500 plus grandes entreprises internationales cotées en bourse. Il apparaît que le contexte économique positif dans l’ensemble a un effet plutôt stabilisateur au sein des directions. Les femmes restent fortement sous-représentées à ces postes.

Davantage de continuité au sein des directions
En 2016, 12,7 % seulement des postes de CEO en Suisse ont été nouvellement pourvus. En 2015, de taux de changement était encore de 17,6 %. Pour Alex Koster, directeur de Strategy& Suisse: «Cette faible fluctuation des CEO est imputable à l’environnement globalement bon et à la performance généralement positive des entreprises. Des facteurs d’insécurité externes, comme un contexte politique mouvementé, conduisent aussi à une plus grande continuité au sein des entreprises.»

Sous-représentation persistante des femmes aux postes de direction
Parmi les 2500 plus grandes entreprises du monde, douze femmes ont été nommées CEO en 2016, soit 3,6 % des postes nouvellement pourvus dans les directions. Avec 3 %, la part des femmes nouvellement promues CEO en 2016 dans la région DACH est inférieure à la moyenne mondiale. Alex Koster commente cette situation comme suit: «La montée des femmes est freinée par des stéréotypes sexués, des barrières culturelles et l’absence de modèles.» Néanmoins, ces cinq dernières années, 5,1 % de CEO femmes ont été élues dans l’espace germanophone, soit davantage qu’en moyenne mondiale (3,8 %).

Entreprises suisses: expérience internationale recherchée
La bonne conjoncture ambiante incite les entreprises à planifier la succession à long terme et à préparer la relève avec des candidats internes. En 2016, 82 % des postes de CEO nouvellement pourvus ont été attribués à des collaborateurs de l’entreprise. La région DACH a attribué 75 % des nouveaux fauteuils de CEO à des candidats internes, avec une grande différence entre la Suisse et l’Allemagne, cette dernière étant beaucoup plus adepte de cette solution. Par ailleurs, l’expérience internationale est toujours aussi prisée dans un curriculum vitae: les entreprises suisses misent fortement (avec 62 %) sur des chefs disposant de cette expérience. Dans la région DACH, 57 % des nouveaux CEO ont travaillé à l’étranger, plus que deux fois la moyenne mondiale (24 %).

Davantage de faux-pas moraux
L’étude montre une augmentation au niveau mondial des démissions de CEO pour fautes morales. Alors qu’entre 2007 et 2011 le taux de démission pour ce genre de faux-pas était de 3,9 %, il grimpait à 5,3 % entre 2012 et 2016. «L’environnement a changé. Le public a un regard beaucoup plus critique sur les entreprises, ce qui entraîne un renforcement des contraintes réglementaires pour les CEO», nous explique Alex Koster.

L’étude

Strategy& (autrefois Booz & Company) a analysé dans la « 2016 CEO Success Study » les 2500 plus grandes sociétés internationales cotées en bourse. Pour l’espace germanophone, les 300 plus grandes entreprises de cette région ont également été analysées. La performance de l’entreprise au moment de la succession ainsi que la manière dont le CEO a quitté l’entreprise ont été prises en compte dans l’analyse. Les assertions sur les tendances et les évolutions font référence aux études Strategy& déjà présentées sur les changements de CEO, et sont tirées des études annuelles publiées depuis 2000. www.strategyand.pwc.com/ceosuccess2016


Presse- und Medienkontakt

Meike Hegge
Senior Manager Marketing & Communications
PwC Germany, Switzerland, Austria
Kontakt >